Les chiffres de la COVID

Calculatrice. Le 9 novembre 2020, le Québec déplorait 115 989 cas de COVID. Mais passait sous silence 98 740 guérisons. Le nombre de cas actifs s’élevant donc à 17249. Dernier bilan le mardi 5 octobre 2021. Le Québec compte 413 306 cas depuis le 3 mars 2020 mais omet de signaler 396 867 guérisons. Le nombre de cas actifs étant donc de 16439. Une diminution de 810 en un an. Le Québec comptant 8 574 571 personnes, le taux de contamination réel de sa population par la pandémie est donc passé de 0,2 %…

Suite ...

Les oiseaux se cachent pour dormir

Le nid des oiseaux est comme une chambre d’hôtel. Pas question d’y dormir, seulement d’y copuler. Mais la période de reproduction terminée, quand les oisillons ont quitté le nid familial rempli de leurs fientes et donc inhabitable, où les oiseaux vont-ils dormir? Logiquement, les oiseaux diurnes dorment la nuit et les oiseaux nocturnes, le jour. En général 8 heures comme les humains. Temps, cependant, qui varie selon les espèces, la saison et les conditions météorologiques. Les goélands argentés et les limicoles, de petits échassiers, peuvent dormir de jour comme de…

Suite ...

Il pleut sur Val-d’Or

À Val-d’Or en Abitibi, début des années 60, j’avais dix ans. Mes sœurs, mes cousins, mes cousines et moi étions souvent ensemble car nos parents et grands-parents organisaient de fréquentes rencontres familiales, chez l’un et chez l’autre. Nous nous amusions beaucoup. Nous écoutions les adultes parler de la pluie et du beau temps. Mais aussi de sujets plus sérieux. Puis, nous émettions nos propres opinions sur les grandes et les petites affaires de la vie. Ainsi, pour nous, les enfants, l’aéroport de Val-d’Or était, croyait-on, une base militaire américaine avancée…

Suite ...

Notre Grand-Mère la Lune

À 75 ans, Qaletaqa « Gardien » était l’homme le plus sage de la tribu mojave. Il s’était habitué à ce nom, bien qu’il préféra celui que se donnaient ses ancêtres, Pipa a’ha macave, « le peuple qui vit près de l’eau ». Le grand fleuve Colorado. Mais c’était avant que les Blancs ne confisquent leurs meilleures terres, ne leur laissant que de vastes étendues désertiques; au Sud de la Californie, en Arizona et au Nevada. Chaque année, Qaletaqa recevait des visiteurs venant de tribus voisines, qui parlaient diverses langues yumanes.…

Suite ...

Au revoir, Minou noir

Minou noir est mort. À seize ans. Pas à un âge de patriarche, juste de vieux minou. Une amie de ma deuxième fille, Hervée, lorsqu’elle était au primaire, nous l’avait confié en adoption. Né dans une ruelle, il était le seul, parmi nos quatre chats, qui allait dehors. Un besoin irrépressible. Au point, l’été, de défoncer les moustiquaires pour sortir prendre l’air et se coltailler avec les autres chats du voisinage. Il avait d’ailleurs perdu un bout d’oreille durant l’une de ces rixes. Je n’ose imaginer quel bout manquait aux…

Suite ...

Journal d’Alexandre Charbonneau-Robichaud

Durant 16 ans, de 1993 à 2009, j’ai rédigé le journal de mes quatre derniers enfants: Alexandre, Antoine, Étienne et Hervée. D’abord à la main, puis à l’ordinateur. Un manuscrit de 300 pages dont je livrerai des extraits. Malheureusement, je n’ai pas eu cette idée à la naissance de ma première fille, Mélanie. Faut dire qu’à 21 ans, quand je l’ai fabriquée, on ne pense pas nécessairement à ces choses. À 42 ans, ça arrive. Je commencerai par l’aîné de mes fils, Alexandre, aujourd’hui écrivain. Alexandre, 6 ans J’ai vraiment…

Suite ...

Passagers du temps

Les œufs de la cigale Magicicada septendecim mettent 17 ans à éclore. Puis, un été, les nymphes émergent du sol, synchronisent leur sortie et deviennent toutes adultes en quelques jours. Les mâles chantent pour attirer les femelles en leur stridulant à l’oreille: T’as de beaux yeux tu sais. Est-ce qu’on baise? ». Ils les fécondent sans autres préliminaires. Puis tous les insectes meurent, trois semaines plus tard; leur précieuse couvée enfouie sous terre, 17 autres années. Aucun expert n’est en mesure d’expliquer ce cycle de vie si particulier. Question: Pourquoi…

Suite ...

Lucille

Paroles de chanson écrites pour une fille dont le prénom était Lucille. Sur l’air de Ginette de Beau dommage. J’avais dans la vingtaine. Une chanson que j’ai entonnée à de nombreuses occasions, sans toujours qu’on me l’a demande, au cours de mes années 30, 40, 50 et 60. Une chanson éternelle donc, que je livre pour la postérité. Version courte: T’as des beaux cils, ma Lucille Et tes yeux brillent dans la nuit J’peux-tu aller, ma Lucille Après l’amour dans mon lit.   Version longue: Je l’ai connue au terminus…

Suite ...

Comment prendre l’ascenseur en 15 étapes faciles

Dans la vie, il y a deux types de personnes qui appuient sur les boutons d’ascenseur. Celles qui pèsent sur « flèche en bas » pour descendre. Et celles qui pèsent sur « flèche en haut » pour descendre; ces dernières estimant que l’ascenseur doit d’abord monter jusqu’à elles avant de redescendre. Ce guide s’adresse à toutes les personnes favorisant la deuxième option. PARTIE 1: L’EMBARQUEMENT Appuyez sur le bouton. Vers le bas si vous voulez descendre et vers le haut si vous voulez monter. Soyez patient avant de changer…

Suite ...

Fake news sur la COVID

Le lecteur du journal télévisé annonce comme à chaque jour depuis des mois: « Dernier bilan en ce lundi 9 novembre 2020. Le Québec déplore 115 989 cas de COVID-19. FAUX. Ce chiffre indique le nombre de cas répertoriés depuis le 3 mars 2020 jusqu’à aujourd’hui; il ne tient pas compte des guérisons: 98 740. Calculatrice. Cas répertoriés (115 989) moins Guérisons (98 740) = 17 249, soit 10 794 cas actifs et 6 455 décès. Selon l’Institut de la statistique, la population du Québec en 2020 est de 8 574…

Suite ...

Se faire tirer les oreilles

Loin de moi l’idée de vous casser les oreilles quant à la détresse sociétale reliée à la pandémie de COVID-19 partout sur la planète. Pour les avoir entendues un million de fois à la télé, vous en connaissez déjà les grandes lignes. Les mesures de confinement, leur impact sur les femmes en situation de violence conjugale, sur les enfants en situation d’abus et de négligence, sur les personnes âgées en situation de maltraitance. Pour qui travailler, aller à l’école ou simplement sortir de la maison assuraient une forme de protection.…

Suite ...

Un souper presque parfait

Entendu récemment à la télé à l’émission Un souper presque parfait. Je sais, c’est une émission poche mais mon fils Alexandre, qui écrit des romans au lieu de petites capsules comme moi, m’a convaincu de l’écouter chaque jour. Par ailleurs, il n’a pas réussi à me faire regarder le canal Frissons qui ne diffuse que des films d’horreur. L’un des participants à l’émission donc, un vendeur de chars d’une quarantaine d’années, se voit poser par l’animateur une question fantaisiste pendant qu’il met la main à la pâte avant de recevoir…

Suite ...

Même les fantômes sont victimes de racisme

Le racisme systémique est un racisme érigé en système. Par l’État. Un racisme gouvernemental qui altère fondamentalement les droits de certaines communautés, qu’il s’agisse, par exemple, de l’accès à l’éducation et au logement, des interpellations policières ou de l’égalité des chances sur le marché du travail. Dans l’Antiquité, l’Empire romain, à son zénith, se présentait comme un régime discriminatoire puisque 40 % de sa population était formée d’esclaves. Sur lesquels leurs propriétaires avaient droit de vie et de mort. L’esclavage systémique aux États-Unis est une institution qui remonte à l’installation…

Suite ...

Le mur

Jacob, 70 ans, était juif. Né au Québec, sa famille avait migré en Israël en 1960. Quittant parents et amis. Car Jacob avait des amis québécois, un, en particulier, qui lui était cher. René le catholique avait le même âge que Jacob. Voisins de palier, ils passaient leurs journées ensemble. Discutant de tout et de rien comme des enfants de 10 ans peuvent le faire. Mais aussi, parfois, de choses sérieuses comme les relations entre pratiquants juifs et catholiques. Ou celles des Français et des Anglais. Des Italiens, des Portugais,…

Suite ...

Les bruits de la vie

Samedi. 5 h du matin. Le réveil sonne. Je me lève. Le lit grince. Je marche vers la salle de bain. Le plancher craque. Je pisse. La toilette flushe. Je me lave les mains, le visage. L’eau froide gicle, revigorante. Je me coupe la barbe. La lame racle ma peau. Dans la cuisine, je remplis mon bol de Corn Flakes. Le lait noie les flocons qui se délaient dans ma bouche. Je sirote mon jus d’orange. J’avale mes médicaments. Je croque mes toasts. Je me brosse les dents et me gargarise.…

Suite ...

Les ordonnateurs du sourire

Le sourire est une expression du visage qui se forme par la tension de muscles, plus particulièrement aux deux coins de la bouche, mais aussi autour des yeux. Muscles, en cette période de confinement, qu’il faut entraîner au risque de « perdre le sourire ». On peut sourire, paraît-il, de dix-neuf façons pour s’adapter aux diverses situations sociales ou pour exprimer une large palette d’émotions. Notamment le plaisir, l’amusement, l’amitié, la bienveillance, la gêne, la convention, la politesse, la reconnaissance, la sympathie, l’ironie, l’amour, la concupiscence. Sourire est inné. Les…

Suite ...

La Genèse, part 2

Après l’annihilation des humains par le Coronavirus, les tiques, les acariens, les puces, les punaises de lit, les pyrales de la farine, les charançons du riz, les dermestes du lard, les anthrènes des tapis, les teignes des vêtements et autres bestioles lilliputiennes repoussantes formant son armée, Dieu décida qu’il n’était plus fâché contre eux et s’attela à la tâche.  Le premier jour, il sépara la lumière des ténèbres en créant le jour et la nuit. Il ajouta une 11e loi à sa table des commandements qu’il remettrait plus tard au…

Suite ...

Rire comme une baleine

« Rire très fort, sans retenue, à gorge déployée. » Un orang-outan raconte à ses amis: « C’est un gros gorille mâle, comprends-tu, qui se pavane devant une jeune femelle et qui bande ses biceps. Ma belle, sais-tu que dans ce biceps-là, il y a une tonne de dynamite. La femelle écarquille les yeux. Et dans cet autre biceps, il y a deux tonnes de dynamite. La jeune femelle hurle tant et tant que les autres femelles accourent auprès d’elle. Qu’est-ce qu’il y a? Les filles, les filles, il y…

Suite ...

Lettre au Père Noël 27

Michelle, de la Direction des communications, était l’organisatrice de la distribution de cadeaux par les employés du Ministère. Celle aux enfants d’une école se trouvant dans un milieu défavorisé. Elle se rendit directement vers lui et pigea dans une pile de feuilles. « Tiens, voici la lettre 27 de Katia, la petite fille à qui tu donneras un cadeau cette année. » Katia avait écrit, en lettres carrées, qu’elle était une élève de l’école primaire Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours dans l’arrondissement Sud-Ouest de Montréal. Elle avait 8 ans: « PÈRE NOËL, J’AIMERAIS AVOIR UNE…

Suite ...

À l’heure de la prière

29 janvier 2017, 19 h 34. Les policiers de la Ville de Québec reçoivent un premier appel faisant état de coups de feu qui auraient été tirés dans le secteur du chemin Sainte-Foy et de la route de l’Église. Le sergent Filteau met moins d’une minute pour se rendre sur place. Il est rapidement suivi par une équipe de patrouilleurs. La fusillade a eu lieu au Centre culturel islamique, à l’heure de la prière. Dehors, des fidèles gisent dans la neige, morts, agonisants ou gravement blessés. Les policiers appellent les…

Suite ...

La princesse et la grenouille

(Inspiré du conte des frères Grimm). En des temps très anciens, alors qu’il pouvait encore être utile de faire des vœux, vivaient un roi et sa fille. La princesse était si belle que le soleil s’étonnait chaque fois qu’il illuminait son visage. Non loin du château royal, se trouvait une grande et sombre forêt et, dans la forêt, sous un vieux tilleul, une fontaine. Un jour qu’il faisait très chaud, la princesse partit dans le bois, et s’assit au bord de la source fraîche. Elle prit sa balle en or,…

Suite ...

Y a du plaisir sous la couverture… et pour pas cher

Vendredi dernier, pèlerinage à la Librairie Raffin. J’en ressors avec 3 titres: Aux Cinq Rues, Lima de Mario Vargas Llosa, Valse-hésitation d’Angela Huth et La nausée de Jean-Paul Sartre. En livres de poche, c’est moins cher. Une facture de 47,41 $. Arrivé à la maison, l’idée me vint de calculer combien ce plaisir de lire allait me coûter… à l’heure. Calcul. Les romans comportent 307, 249 et 290 pages, soit un total de 846 pages. Considérant que je mets en moyenne 90 secondes pour lire une page x 846 pages =…

Suite ...

Ne tuons pas la beauté du monde

Ne tuons pas la beauté du monde Chaque fleur, chaque arbre que l’on tue Revient nous tuer à son tour Ne tuons pas la beauté du monde Ne tuons pas le chant des oiseaux Ne tuons pas le bleu du jour Ne tuons pas la beauté du monde La dernière chance de la terre C’est maintenant qu’elle se joue Ne tuons pas la beauté du monde Faisons de la terre un grand jardin Pour ceux qui viendront après nous Paroles extraites de la chanson Hymne à la beauté du monde…

Suite ...

S’aimer comme des bêtes

D’accord, les relations monogames sont quasiment inexistantes chez les animaux. Treize espèces répertoriées seulement, à poils, à plumes, à écailles, sur… 10 000 000, demeureraient fidèles « toute la vie ou jusqu’à ce que la mort nous sépare ». Les inséparables ou lovebirds comme les surnomment les Anglo-Saxons, les cygnes, les urubus noirs, les albatros, les tourterelles, les pygargues à tête blanche, les poissons-anges, les campagnols, les dik-diks, une antilope naine. Les manchots, qui ne sont réunis sur leur banquise que trois mois par an, révèlent que les relations à distance, même…

Suite ...

N’effeuillez pas les marguerites

C’est au Cimetière Côte-des-Neiges que la mère de ma femme est enterrée. Section P. Je connais bien l’endroit, j’y ai travaillé cinq étés lorsque j’étais étudiant à l’Université de Montréal. Je guide ma femme quand elle veut s’y rendre. Une année, nous avons trouvé une marguerite sur la tombe. Une seule petite fleur, rustique et sympathique, à pétales blancs et à cœur jaune. Nous l’avons exhumée puis replantée chez nous dans une plate-bande. Mise à l’abri des mauvaises herbes par une mini-clôture de broche. Le plant n’a pas refleuri l’été…

Suite ...

Soeur Lanoue et les signes religieux

Soeur Lanoue agissait comme responsable de la bibliothèque du Cégep de Saint-Jérôme lorsque j’y étais étudiant. Une religieuse et une femme remarquable. Qui m’a donné le goût de suivre ses traces. Pas de devenir nonne! Non, d’étudier pour devenir bibliothécaire. Deux années de collège et cinq années d’université plus tard, ça y était. Bien avant elle, au primaire, d’autres religieuses m’ont appris à écrire. Elles portaient alors une robe noire qui les recouvrait des pieds à la tête comme une soutane. Une guimpe blanche entourant la tête et descendant sur…

Suite ...

Mycose des ongles: faites-vous soigner

Dites moi, amis québécois du mur facebookien, blogueurs, blogueuses, indénombrables adeptes des réseaux sociaux en ligne, suis-je le seul à trouver irritante cette publicité sur la mycose des ongles qui passe 100 fois par jour à la télé depuis trois mois? Celle où une fillette renifle les ongles de pied de son père et les trouve « dégueu ». Déjà que, d’exaspération, je me ronge les ongles des doigts devant cette autre publicité de Wayfair; celle d’une mère qui se pâme devant les assiettes et les meubles de sa fille au point…

Suite ...

« Mon coeur battra pour une autre »

Aujourd’hui, 20 mars, c’est le printemps. Premier jour de la vie qui renaît. Première fois que je voyais la pub de cette nouvelle campagne de communication pour le don d’organes de Transplant Québec. L’idée: une femme ouvre la lettre de son chum qui lui écrit, qu’après sa mort, son coeur battra pour une autre. À mon avis, il pourrait aussi offrir ses yeux même si, comme les miens, ils ne distinguent pas bien les couleurs. Et ses poumons. Toujours pratiques les poumons pour assurer les échanges gazeux entre l’air et…

Suite ...

Le marchand de ballons

Un enfant noir regarde un vieux marchand de ballons dans la rue. Ses yeux brillent. Il y a des ballons de toutes les couleurs: rouges, bleus, blancs, noirs, jaunes. Le garçon hésite, puis prend son courage à deux mains et s’approche du marchand. « Dis, Monsieur, est-ce que les ballons noirs volent aussi haut que les autres? » Le vieil homme sourit, prend le garçon dans ses bras et l’installe sur un muret. Puis il lâche tous ses ballons qui s’envolent en grappe et montent, montent dans le ciel, jusqu’à…

Suite ...

Q comme Québec

L’alphabet radio international a été mis au point en 1956. Il s’agit d’un code phonétique qui consiste à désigner chacune des 26 lettres de l’alphabet par un mot entier ayant pour initiale la lettre représentée. Son objectif est de rendre les communications radio plus audibles, éviter les confusions qui risquent de se produire lorsqu’il y a des parasites et des interférences dans les transmissions, éliminer les ambiguïtés entre les sons proches comme « m » et « n », « b » et « p » et prévenir les problèmes d’incompréhension liés…

Suite ...

La marche de l’empereur

Depuis deux semaines, l’Urgence des hôpitaux du Québec déborde de patients qui s’y présentent avec des fractures des jambes, des épaules, des bras, de la hanche, du bassin, du crâne. Victimes du temps froid et du verglas qui a transformé les trottoirs et la chaussée en patinoires. Peuple des pays polaires, voici cinq choses que vous devez savoir pour prévenir les chutes sur les trottoirs, « glissants comme de la glace glissante », disait Passe-Montagne. Évaluez la chaussée. Foncez si elle est sèche. Ralentissez si elle réfléchit la lumière, vous…

Suite ...

Les vieux

Plusieurs maladies frappent les vieux: le diabète, l’hypertension artérielle dont je souffre, l’arthrite, incluant la goutte dont je souffre, l’asthme et les troubles de l’humeur. L’ostéoporose et l’arthrose. Le Parkinson et l’Alzheimer. L’incontinence et la pire de toute, la sénilité. Vieillir affecte le plaisir et l’autonomie. Et afflige aux vieux divers désagréments dont ils pourraient se passer. Leur vue baisse, ils deviennent durs de la feuille, ils perdent leurs dents et bavent dans leur soupe. Ils perdent de la précision dans leurs gestes, ils éprouvent un déficit d’attention, leur masse musculaire…

Suite ...

Les Grands esprits

Vous vous rappelez, les trente ans et plus? Cette émission animée par Edgar Fruitier et diffusée à Radio-Canada dans le cadre des Beaux dimanches, il y a plus de trente ans? Autour d’une table étaient réunis des personnages célèbres, six si je me rappelle bien, ou bien quatre, de toutes les sphères d’activités et, surtout, de toutes les époques, qui, par magie, s’exprimaient tous en français. Faut dire que la télé d’État avait du budget dans le temps. Et ça discutait…   Question :Si vous aviez la possibilité de réunir…

Suite ...

Évolution

La vie apparaît sur Terre il y a 3,5 milliards d’années. Sous forme d’un organisme cellulaire, l’ancêtre commun universel de toutes les espèces vivantes, éteintes ou actuelles. Suit une diversification majeure des espèces vivant dans les océans.   La vie colonise la terre ferme vers 530 millions d’années av. J-C. D’abord des reptiles, puis les dinosaures et les mammifères, parmi lesquels les primates, depuis 65 millions d’années.   Le processus évolutif des hominidés ou « grands singes » conduit à l’apparition des « Homo », un genre biologique qui regroupe…

Suite ...

Veuve coquelicot

Le mot coquelicot, d’abord coquelicoq, est la variante de l’ancien français coquerico formé sur cocorico, l’onomatopée du cri du coq. Il désigne d’abord cet oiseau, puis le petit pavot sauvage d’un rouge vif qui croît dans les champs, pour sa ressemblance avec la crête du coq. Les fleurs abondent dans les terrains fraîchement remués d’Europe où elles forment de grands tapis colorés. Durant la Première Guerre mondiale, les coquelicots fleurissent sur le bord des tranchées et sur les tombes des soldats, phénomène remarqué dès les guerres napoléoniennes. Près de 10 millions…

Suite ...

« Simon, sors de là »

C’était jeudi, jour de paie. J’ai pris la ruelle pour me rendre au guichet automatique de la caisse populaire. Au parc Baldwin, j’ai vu deux éducatrices s’occupant d’une dizaine de jeunes enfants enjoués. Vite de même, je dirais qu’ils étaient âgés d’au moins 18 mois, puisqu’ils arrivaient tous à se tenir debout; et tout au plus de quatre ans, puisqu’aucun d’eux ne sacrait encore. Une éducatrice a crié à plusieurs reprises « Simon, sors de là ». Mais dans une direction où il n’y avait personne. Les enfants riaient, l’autre…

Suite ...

Le nid

L’été, l’arbre est dans ses feuilles Marilonnn Mariléé, son cœur invisible aux humains. Mais l’automne venu, quand il se trouve tout nu, ses feuilles s’échouant par terre en un morne striptease, on le distingue du premier coup d’oeil. Un grand nid juché au faîte de l’érable vénérable.   On dirait celui d’une autruche mais les autruches, à ma connaissance, ne pondent pas dans les arbres. Ou celui d’un condor porté par le vent, ayant confondu, le nono, le Mont-Royal et les plus hauts sommets des Andes. Il pourrait s’agir de…

Suite ...

Derrière la cravate

Généralement, ils arrivent à l’automne en même temps que les outardes. Aujourd’hui, alors que le mercure indiquait 5°C sur Montréal et que je portais encore fièrement mon bermuda bleu, sont apparus comme des spectres malfaisants les premiers abris Tempo. Aucune pudeur, ils étaient tout nus. Pas de toile, que l’armature. J’ai failli appeler la brigade des mœurs. L’évocation de ces structures affligeantes m’indiquent tout de même qu’il est temps de remiser barbecue et tondeuse à gazon; de sortir pelles et souffleuse à neige. De serrer mes chemises à manches courtes; de…

Suite ...

Trop d’âmes

La population mondiale a atteint 7,4 milliards à la fin de l’année 2016. Et elle s’accroît de 86 millions de personnes chaque année.   Dans une perspective spiritualiste, tous les humains seraient dotés d’une âme, le « souffle vital », l’esprit, la force vive qui anime les êtres vivants. Transcendante, elle serait séparable du corps, notamment durant le sommeil et après la mort. Elle serait donc immortelle selon diverses religions, notamment le christianisme… Bon, jusque-là, ça va. Incrédule mais je comprends.   Je n’ai jamais été fort en maths. N’évoquez…

Suite ...

Trois épouses

Le premier homme épousa une Américaine. Au retour de leur voyage de noces, il lui dit avec autorité qu’elle devait nettoyer la maison chaque semaine et laver la vaisselle après chaque repas sauf lorsqu’il irait acheter un baril de poulet Kentucky, soit les mardi, jeudi et samedi de chaque semaine, puisqu’ils mangeraient alors avec leurs doigts. Cela prit quelques jours, puis, un soir lorsqu’il revint à la maison, il vit que tout était nettoyé, que le repas avait été servi et que la vaisselle était propre et rangée. Le deuxième homme…

Suite ...

Ici est le dernier bouton

La plupart des chemises sont conçues pour être boutonnées à l’aide de boutons à deux, quatre ou même trois trous, lesquels sont généralement ronds et plats. Ils adoptent cette forme parce qu’ils doivent se glisser dans des fentes surpiquées appelées boutonnières afin d’y rester bloqués et de maintenir la chemise fermée. Situation qui peut s’avérer problématique lorsque l’étoffe se tend trop pour couvrir, par exemple, une ample bedaine de bière. L’usage du boutonnage est régi depuis le 17e siècle. Les boutons à gauche, les boutonnières à droite pour les femmes.…

Suite ...

Pauvre homme

Beaucoup de gens, sauf les électeurs qui ont voté pour lui, considèrent que Donald Trump est un sans-dessein, un épais dans le plus mince, un colon dirigeant une gang de colons. Mais ils n’imaginent pas une seconde que le président des États-Unis est un homme éprouvé par un mal qui le ronge de l’intérieur. Je l’ai compris hier en regardant cette publicité de probiotiques à la télé. C’est simple, il souffre du syndrome du colon irritable. Que quelqu’un de sa garde rapprochée l’informe que Align est un produit qui favorise…

Suite ...

Mourir d’amour

« Une jeune femme de 18 ans assassinée; son ex arrêté » (TVA Nouvelles, 22 mars 2017) Quand nos sentiments nous conduisent à tuer la femme qu’on aime, c’est qu’il y a un problème de perception de l’amour. Lisez cette mise en garde, peuple de l’Internet, avant que quelqu’un ne commette encore l’irréparable. L’affection d’un homme pour une femme se développe parce l’homme va la trouver belle, sexy, intelligente, dans l’ordre ou le désordre; sensible, drôle, téméraire, ou au contraire, calme, douce, réfléchie, et… sexy. Il va l’aimer POUR CE…

Suite ...

La mouche

« Apprends à connaître ton ennemi avant de le combattre ». Selon Wikipédia, la Musca domestica est la plus commune des espèces de mouches domestiques. Depuis cinq ans, l’une des plus petites, la Fannia cunicularis, me tourne autour dans le bureau fermé qui constitue mon lieu de travail. Elle évite prestement mes tapes à deux mains, mes claques de Journal de Montréal et mes attaques de karaté, particulièrement de Fumi Zuki « coup de poing écrasant », que je lui administre chaque nuit, sans succès, pour l’effoirer. C’est assez le…

Suite ...

Marchands de saucisses

Je reviens de l’épicerie. Un lieu de rendez-vous auquel je ne peux échapper deux fois par semaine, parfois trois. Et savez-vous quoi? Après avoir longuement examiné les étalages? Les marchands de saucisses ne vendent plus leurs produits que par paquets de huit ou dix. Mais les marchands de pains à hotdogs continuent de les vendre par paquets de six ou douze. Un mix qui servait merveilleusement bien des générations de mangeux de hotdogs prend fin. Une perfidie des marchands de saucisses à ne pas douter. Liée à coup sûr à une…

Suite ...

La photo

La photo tanguait dans son cadre. Je l’ai donc enlevé du mur de ma chambre. Il est ancien mais en simili bois. Aucune valeur sinon sentimentale. J’ai pris mon marteau, ai fiché un clou de finition de chaque côté. Parfait. La photo était de nouveau bien centrée dans le cadre. Ma mère en robe de mariée. Mon père en habits du dimanche. Photo officielle de jeunes mariés sur fond de tentures plissées. J’ai pensé: « Tiens, je suis rendu plus âgé qu’eux ». Phénomène déroutant qui se produit lorsque tes parents cessent…

Suite ...

Les hormones du tournesol

Le tournesol est une grande plante annuelle originaire d’Amérique de Nord. Elle peut atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur. Il en existe une cinquantaine d’espèces. Sa tige est très forte et peu ramifiée. Ses fleurs sont disposées côte à côte à l’extrémité du pédoncule comme celles de la marguerite. On les effeuille à deux mains et en tirant très fort: « Elle m’aime, han!; elle m’aime pas, groarrr!; elle m’aime, aaaaarrh! » La plante révèle une particularité singulière. Elle est héliotrope avant sa floraison; toute la journée, elle tourne ses…

Suite ...

Tabarnouche

Que j’accouche De vers en -ouche M’effarouche Car des mots en -ouche Tels sainte-nitouche Touche, couche Souche, babouches Cartouche, escarmouche Tarte à la farlouche Sont rares et farouches Buées de pattes-de-mouche Que je trace sous la douche Mais sitôt qu’on les retouche Champagne qu’on débouche Ils fondent dans la bouche. Tabarnaque Que je traque De vers en -aque M’estomaque… Vu: 955

Suite ...